Démarche HQAC - Haute Qualité Artistique et Culturelle

L'ART, VECTEUR D'UNE NOUVELLE CULTURE
DE LA VILLE EN TRANSFORMATION
 




Le HQAC en quelques mots

La démarche HQAC - Haute Qualité Artistique et Culturelle, est l’outil d’une approche culturelle, voire, à terme, d’une politique culturelle, en matière d’intervention artistique urbaine. Elle permet d'intégrer une stratégie artistique à un programme d’aménagement,en offrant les conditions contractuelles, économiques, et institutionnelles propres à assurer et faciliter son application et sa généralisation.

Initiée par Stefan Shankland, et mise en œuvre dès 2007 à Ivry-Sur-Seine dans le projet prototype TRANS 305, elle reflète l’évolution des pratiques et les nouveaux échanges amorcés depuis ces 15 dernières années entre l’art, l’espace public et les politiques urbaines, s’inspirant notamment du modèle britannique de "Lead artist" .

Elle  défend une exigence de qualité artistique. Faisant référence à la démarche de Haute Qualité Environnementale,elle permet d’offrir un cadre identifiable aux différents usagers et acteurs de la ville en transformation.

POUR EN SAVOIR PLUS : Le pOlau (Pôle des Arts Urbains) a réalisé en 2010 une étude portant sur le HQAC et ses perspectives.  Vous  pouvez la recevoir gratuitement en cliquant ici.

> Télécharger le document de présentation de la démarche HQAC



2012, nouveaux projets HQAC

Après les 4 années d’expérimentation à Ivry-sur-Seine à travers le prototype du programme TRANS305, la démarche HQAC se développe aujourd’hui dans de nouveaux contextes. En 2012, la démarche HQAC sera présente sur divers territoires, d'Aubervilliers à Cuba.

Marseille-Provence 2013 : Stefan Shankland conduit une démarche HQAC intégrée au programme ANRU (Agence de Rénovation Urbaine) sur les Hauts de Mazargues, à Marseille. Ce projet se développe dans le cadre des "Quartiers créatifs", avec la complicité de Raumlabor Berlin, Boris Sieverts et Erik Goengrich dans le cadre de Marseille-Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture.

HQAC Aubervilliers : En Janvier 2012 commencera la première phase de la mise en place d’une démarche HQAC à intégrer aux mutations de la ville d’Aubervilliers (93). Sont à l’étude, la transformation du centre ville avec l’arrivée d’une nouvelle station de métro, les chantiers de construction du campus Condorcet ainsi que les transformations du Fort d’Aubervilliers. Un premier projet démarrera à l’automne 2012. Ce projet est porté par la Ville d'Aubervilliers et l'Etablissement Public d'Aménagement (EPA) Plaine de France.

Nice : « Tout ce qui est en cours », Chantier Sang Neuf ou la mutation des anciens abattoirs de la Ville de Nice, fait l’objet d’une recherche action menée par Stefan Shankland depuis septembre 2010. En collaboration avec Frédéric Teschner (graphiste) et Hendrik Sturm (artiste marcheur) l’artiste réalisera une série d’affiches, une publication et des visites publiques pour proposer un point de vue plastique sur un site industriel et un quartier en cours de mutation. Un projet porté par la Ville de Nice.

HQAC Dijon : Stefan Shankland mène depuis octobre 2012 une recherche-action développée en collaboration avec le Laboratoire de Recherches Urbaines, LARU, dans le cadre du programme « Création contemporaine et villes en mutation », associant les étudiants de l'Ecole Nationale Supérieure d’Art (ENSA) de Dijon, et Gaëtane Lamarche-Vadel (critique d’art et enseignante). Une restitution de ces recherches est prévue pour avril 2012, sur le site sur le site ETAMAT (futur eco-quartier) à Dijon. Un projet soutenu par l’ENSA, le Grand Dijon et le Ministère de la Culture et de la Communication en partenariat avec TRANS305.

>> EN SAVOIR +


MAC/SAN CUBA : Création d’une institution pour le 21 ème siècle. Une proposition artistique portée par LASA, Stefan Shankland et l’artiste Erik Goengrich, en collaboration avec la commissaire Catherine Sicot. Un projet qui sera inauguré lors de la Biennale d'Art Contemporain de la Havane, Cuba, en mai 2012.


 


Copyright textes et photos (sauf mention) Stefan Shankland - tous droits reservés
Réalisation du site internet : Tawan Arun, graphiste